Les différents types de maisons de retraite

ehpad

Dans beaucoup de cas, la retraite finit par se conjuguer avec le déménagement dans une résidence pour senior. Et reste à savoir maintenant vers quel type d’établissement s’orienter. Les possibilités sont aujourd’hui diverses.

L’Ehpad

Vous ne vous sentez plus à rester seul(e) chez vous parce que physiquement, vous commencez à peiner ? Certains sites spécialisés sont là pour vous aider à comprendre la problématique de la retraite parmi lesquelles le choix de la maison de retraite en fait malheureusement partie. Lorsque les personnes doivent faire face à une perte d’autonomie physique empêchant le maintien à domicile, alors dans ce cas de figure, ce sont les Ehpad (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui conviendront le mieux.

En effet, la particularité de ces structures est qu’elles sont médicalisées. Plus précisément, ces établissements disposent d’une équipe médicale pluridisciplinaire. Ce staff est généralement composé d’un médecin généraliste, d’un médecin coordinateur qui dans la majorité des cas est un gériatre, d’infirmiers et d’aides-soignantes. Ce personnel soignant doit être disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, pour dispenser les soins quotidiens médicaux nécessaires à chaque résident, en fonction de leur état de santé. C’est pourquoi il faut bien se renseigner sur l’efficience et l’importance de cette prise en charge médicale avant de sélectionner définitivement son Ehpad.

Sinon, pour que les visites soient possibles, la proximité géographique des lieux de résidence des membres de la famille du retraité joue aussi un rôle très important dans le choix. La chose à ne surtout pas faire est de se contenter d’une seule demande auprès d’un seul établissement. Publics ou privés, n’hésitez surtout pas à multiplier les visites pour comparer le bon rapport qualité/prix des prestations proposées.

Les résidences autonomie et les résidences services

Et quand bien même le futur retraité est entièrement autonome, il se peut aussi qu’il doive quitter son logement une fois qu’il ne travaille plus. Les raisons de cette décision peuvent être nombreuses comme l’isolement, ou encore la crainte de la solitude. Nombreux choisissent alors les résidences autonomie ou les résidences services :

  • les résidences autonomie, autrefois appelés foyer-logement, ont été créées par décret début 2016, avec une vocation sociale qui dépend des Conseils Départementaux. Ces établissements médico-sociaux séduisent surtout pour les services qu’ils proposent sur place.
  • les résidences services, elles, sont gérées par des structures privées commerciales ou associatives mais ne sont pas des établissements médico-sociaux.

résidence services

Pouvant accueillir une personne seule ou un couple, ces structures sont souvent localisées non loin des réseaux de transport en commun et des commerces de proximité. L’objectif est surtout ici de faciliter le quotidien des résidents. Et toujours dans cette optique, ces résidences mettent également à la disposition des seniors des services comme le ménage ou la blanchisserie. Les appartements proposés sont généralement des studios, des T1, des T1 bis ou des T2. Ces logements privatifs s’organisent autour d’espaces collectifs comme les salles de restauration et d’animations.

Toutefois, les seniors qui ont les moyens ont plutôt une préférence pour les résidences services, qui apparaissent plus luxueux. Ces maisons de retraite utilisent exactement les mêmes principes que les logements-foyers. L’immeuble ou le village abrite souvent un espace vert mais aussi des infrastructures pour les loisirs et pour la pratique d’une activité sportive. Enfin, en cas de besoin de service d’assistance à domicile, ces établissements travaillent aussi en partenariat avec des jardiniers et des aide-ménagères.

Écrit par Zoé le dans Familles

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 7zb9248gxw