Une sacrée pyjama party pour ma deuxième fille !

Pyjama-party

Chez nous, les soirées pyjama se suivent, mais ne se ressemblent pas. Alors que pour mon ainée c’était plutôt calme, ce n’est pas le cas avec la seconde. La faute sans doute à la présence exceptionnelle de trop d’enfants à la maison.

Régler avant toute chose la question du couchage

Si je me réfère à l’excitation et aux attentions accordées à l’organisation de la pyjama-partie de ma cadette, c’était sans doute LA soirée de l’année. Depuis que nous lui avons donné notre feu vert, c’est à dire deux mois avant le jour J, on ne parlait que de l’évènement à la maison. Et tout le monde devait mettre la main à la pâte au risque de s’attirer les foudres de la petite. Quant à moi, j’étais dans un premier temps surtout préoccupée par un gros problème logistique.

En effet, comme la principale intéressée prévoyait une dizaine d’invités, j’étais du coup à court de lits et de couchage. De plus, comme c’était en pleine période hivernale, dresser des tentes dans le jardin n’était pas du tout envisageable. Et c’est là que je me suis souvenue du grand, mais surtout du confortable matelas mousse de secours de ma meilleure amie qui m’a donc prêté le sien de gaité de cœur. Toutefois, pour régler définitivement le souci du manque de lits, j’ai tout de même acheté un autre matelas gonflable avec un système de gonflage automatique.

De bons préparatifs encore et toujours

Mais si cette soirée a été couronnée de réussite, c’est parce qu’on s’y était préparé bien à l’avance. Et la toute première chose à faire a été de m’assurer de la présence de toutes les amies de ma fille. Pour cela, je devais convaincre les parents. Je vous assure, c’était la tâche la plus difficile. Mais après, j’avais ainsi une idée précise du nombre des invités, me permettant ainsi d’adapter les préparatifs en fonction de ce paramètre important.

Soirée télévision

Par la suite, je devais m’occuper du repas, plus précisément des menus du dîner et du petit-déjeuner. Mais comme les filles ont prévu de faire un marathon de leur série télévisée préférée, je leur ai servi un petit plateau télé composé de macaronis au fromage avec des crêpes au dessert. Mais avant d’opter pour ce plat, je me suis bien sûr assurée que ça plaisait à tout le monde.

L’importance des activités et des animations

Enfin, avec l’enfant, mettez au point des activités et des animations pour occuper tout le monde, car même si la soirée cinéma faisait partie de leur programme, il n’était pas question non plus de les laisser trop de temps devant la télé. C’est ainsi que la soirée pyjama de la cadette a commencé par une séance de maquillage orchestrée par la grande sœur, suivi d’une partie très rigolote de twister.

Elle a enchaîné, par la suite, par la fabrication de bracelets avec les élastiques Rainbow Loom. Par contre, pour ne pas les faire veiller trop longtemps - je l’avais promis aux parents - j’ai défini l’heure d’aller au lit et cela même s’il n’y avait pas école le lendemain. C’est pourquoi vers une heure trente du matin, extinction des feux et dodo pour tout le monde.

Écrit par Zoé le dans Enfants

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : z57fv29qdz